Le directeur artistique

Maxime Pitois

Distingué en 2016 par l’Honorable Mention Award au Concours International de direction Georges Enesco (Bucarest), Maxime Pitois a récemment été lauréat du 7eme Concours Européen de Direction d'Orchestre à Ostende (Belgique, 2017). Il fait partie des 20 finalistes du 55ème Concours International de Jeunes Chefs d’Orchestre de Besançon.

Soucieux, malgré son jeune âge, de transmettre auprès des jeunes, Maxime est Directeur Musical de l'Orchestre des Jeunes du Conservatoire de Lausanne depuis 2013 et professeur de direction d’orchestre dans ce même établissement.

Au cours de la saison 2017/2018, il est invité par l'Orchestre de Ribaupierre pour une nouvelle production du ballet Coppélia de Delibes. Il est également invité à diriger le spectacle « Fantasia pour Andersen », paysage sonore contemporain en sept contes merveilleux composé par Alessandro Ratoci. Il assistera Santtu-Matias Rouvali à l'Orchestre de Chambre de Lausanne et fera ses débuts avec l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège.

Il est régulièrement invité à diriger l'Orchestre de la Haute École de Musique de Lausanne pour des sessions d'enregistrements ou pour des ciné-concert Chaplin (La Ruée vers l'Or, Charlot Soldat au Montreux Jazz Festival 2012…).

Depuis 2012, Maxime Pitois est chef assistant de Hervé Klopfenstein.

Passionné par la « croisée des Arts » et par l'orchestration, il a été Directeur musical de l'Orchestre Symphonique Universitaire de Dijon (France) de 2010 à 2015 ou il pris plaisir à créer des projets originaux.

Il crée en 2013 le spectacle « Brel en Symphonie » avec le baryton français Christophe Lacassagne ou il arrange une vingtaine de chansons de Jacques Brel pour orchestre symphonique. L'année suivante, il crée le spectacle « Si la Musique m'était conté » autour des « Histoires » pour piano de Jacques Ibert pour orchestre symphonique et récitant. En 2016, il collabore avec le chanteur pour enfants Gaëtan, et arrange une vingtaine de ses chansons pour chœur, orchestre symphonique et Band.

Il dirige depuis 2011, le Burgundy Brass Band (France). Fervent défenseur des pratiques artistiques en amateur de qualité, il dirige également depuis 2014 l'Orchestre d'Harmonie de la ville de Chenôve (France) et est régulièrement sollicité pour l'encadrement de stages d'orchestre.

Il étudie la direction d'orchestre en France puis à l'HEMU Lausanne et obtient en 2014 un Master de Direction d’Orchestre mention très bien avec les félicitations du jury ainsi que le prix Carl Schuricht. Au cours de ses études, il a pu apprendre auprès de nombreux chefs d'orchestre français et étrangers comme H.Bouchez, A.A.Zielinski, W.Blank, J.S.Béreau ou encore Simon Halsey et H.Klopfenstein. En 2014, Il est sélectionné pour participer à la Gstaad Conducting Academy lors du Menuhin Festival (Suisse). Soutenu par la fondation Leenards, il travaille avec le Gstaad Festival Orchestra et reçoit les précieux conseils de Neeme Jarvi, Leonid Grin et Gennady Rozhdestvensky.

Conscient qu’être chef d'orchestre, c'est avant tout être pédagogue, il poursuit également, soutenu par la fondation Carl Schuricht, une formation postgrade en didactique de l'enseignement à l'HEMU Lausanne.

Best webhosting site hostgator coupon and online poker on party poker
© 2018 Orchestre de Ribaupierre
Réalisé par Sit-Art
Joomla Templates by Wordpress themes free